Autres

Déchets – Nos écogestes pour votre hébergement

November 24, 2023

La production et le traitement des déchets représentent des défis cruciaux pour les hébergements touristiques, appelés à équilibrer la satisfaction des clients, la rentabilité économique et la préservation de l’environnement. Selon une étude de l’ADEME, les hébergements touristiques génèrent en moyenne 1,2 kg de déchets par nuitée et par personne, dont 40 % sont recyclables. En France, cette industrie produit une impressionnante quantité d’environ 4,8 millions de tonnes de déchets par an.

Cette production massive de déchets atteint des proportions plus importantes pendant les périodes estivales, augmentant proportionnellement à la croissance de la population. Dans les zones touristiques, une commune collecte en moyenne deux fois plus de déchets lors des périodes de vacances.

Face à ce constat, il devient impératif pour les hébergements touristiques d’adopter des solutions durables pour réduire leur empreinte écologique. Le tri sélectif, le compostage, la réutilisation, la réparation, la consommation responsable et le tourisme durable émergent comme des voies prometteuses pour inverser cette tendance. Ces pratiques, non seulement favorables à l’environnement, mais également économiquement avantageuses, sont au cœur des actions visant à transformer l’industrie de l’hébergement touristique en un acteur responsable et engagé dans la préservation de notre planète.

 

La réglementation

Aujourd’hui, les préoccupations croissantes liées à la gestion des déchets ont conduit à une évolution significative de la réglementation. Cette nouvelle donne vise à renforcer le tri, le recyclage, et à favoriser des pratiques plus durables au sein de l’industrie de l’hébergement touristique.

Recyclage : un impératif pour l’avenir

La première pierre angulaire de cette transformation réside dans le recyclage systématique des déchets en plastique. Il est désormais impératif de trier tous les déchets en plastique, contribuant ainsi à la réduction de l’impact environnemental de cette matière souvent problématique.

Points de collecte

Les initiatives novatrices s’étendent au-delà du simple tri, encourageant le dépôt direct des jouets, articles de sport et de loisirs, ainsi que des articles de bricolage et de jardinage dans des bornes de collecte spécifiques en magasin. Ces points de collecte offrent une solution pratique pour les biens usagés ou cassés, favorisant ainsi leur réutilisation ou recyclage.

Réparabilité : une garantie d’engagement durable

Un autre aspect crucial de cette évolution réglementaire concerne la réparabilité des produits. Les pièces détachées des équipements électroménagers, des petits équipements informatiques et de télécommunications, des écrans, des moniteurs, des outils de bricolage et de jardinage motorisés, ainsi que des articles de sport et de loisirs, doivent maintenant être disponibles pendant au moins 5 ans. Cette mesure encourage la prolongation de la durée de vie des produits, réduisant ainsi notamment la production de déchets électroniques.

Bio déchets et compostage

En 2024, une étape majeure sera franchie avec l’obligation pour tous les français de trier leurs biodéchets. Ces déchets organiques, provenant de la cuisine ou du jardin, pourront être transformés en compost ou en biogaz. Le compostage, un procédé naturel, offre une solution efficace pour réduire le volume des déchets, produire un engrais naturel et limiter les émissions de gaz à effet de serre.

 

Pourquoi réduire ses déchets ?

Les déchets issus du tourisme, tout comme ceux générés au quotidien, ont des impacts négatifs sur l’environnement. La pollution des sols, de l’air, et de l’eau, la dégradation des paysages, et la menace pour la biodiversité sont autant de conséquences à prendre au sérieux.

 

Economie de matières premières

Réduire nos déchets, recycler, réutiliser permet la préservation des matières premières épuisables et précieuses.

  • Réduire: lorsque nous réduisons nos déchets, nous avons moins besoin de nouveaux produits et par conséquent de moins de matières premières souvent issues de ressources naturelles limitées. En réduisant nos déchets, nous aidons à préserver ces ressources offrant un héritage plus durable pour les générations futures.
  • Recycler: de nombreux déchets peuvent être réutilisés ou recyclés, ce qui signifie que les matériaux existants sont utilisés à nouveau évitant ainsi la surconsommation de nouvelles matières premières.
  • Réutiliser: la réduction des déchets est un élément clé de l’économie circulaire, qui vise à réduire l’utilisation des ressources naturelles en gardant les produits et les matériaux en circulation aussi longtemps que possible.

 

Nos déchets sont nos ressources !

 

Limitation des impacts environnementaux

Réduction des émissions de gaz à effet de serre
La production de nouveaux produits implique généralement l’utilisation d’énergie, souvent produite par la combustion de combustibles fossiles, ce qui entraîne des émissions de gaz à effet de serre. En réduisant nos déchets, nous réduisons la demande de nouveaux produits et donc les émissions associées.

Préservation des écosystèmes
L’extraction de matières premières pour la production de nouveaux produits peut entraîner la destruction d’écosystèmes précieux.

Réduction de la pollution
Le processus de production de nouveaux produits peut également entraîner la pollution de l’air, de l’eau et des sols.

Économies d’eau
La production de nouveaux produits nécessite souvent d’importantes quantités d’eau.

 

Réduction de l’incinération et du stockage des déchets

Environ deux tiers de nos déchets actuels sont destinés à l’incinération ou au stockage, avec des impacts négatifs sur l’environnement et le climat. Moins de déchets signifie moins d’incinération et de stockage des déchets, qui peuvent avoir des impacts négatifs sur l’environnement et le climat.

  • L’incinération des déchets produit des gaz à effet de serre, notamment du CO2.
  • Le stockage des déchets nécessite de l’espace, souvent sous forme de décharges que l’on nomme aussi centres d’enfouissement technique ou installations de stockage des déchets
  • L’incinération et le stockage des déchets peuvent aussi entraîner la pollution de l’air, de l’eau et des sols.
  • Economie de coûts car la gestion des déchets, y compris l’incinération et le stockage est coûteuse.

 

Maîtrise des coûts

Les coûts liés aux déchets et à leur gestion vont en effet être de plus en plus importants et nous devons tous agir pour maitriser ces augmentations.

  • Pour la collectivité: cela  permet de maîtriser les coûts liés à la gestion de ces déchets (collecte, recyclage, valorisation énergétique, élimination). Il s’agit donc également d’un enjeu majeur pour les collectivités territoriales !
  • Pour l’hébergement : la réduction des déchets conduit à des économies substantielles, tant sur la facture liée aux déchets que sur les coûts globaux de gestion.

 

 

Comment réduire ces déchets et optimiser leur valorisation ?

Avant toute chose, rappelons que le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas !

Dans votre hébergement, vous pouvez agir dans votre gestion quotidienne :

1.Triez les déchets recyclables

Le tri, une action à la portée de tous !
Mettez en place des bacs de tri sélectif ou poubelles spécifiques dans les chambres, les espaces communs et la cuisine, en respectant les consignes de votre localité.

En interne,
Triez séparément ce qui nécessite une filière spécifique et pensez à placer des petits contenants dans votre hébergement :

  • Médicaments
  • Piles
  • Ampoules et tubes fluorescents.
  • Papier : Récupérez les brochures touristiques et commerciales périmées, les journaux des clients et orientez-les vers le système de recyclage.
  • Équipement : Confiez vos déchets d’équipements électriques et électroniques à un collecteur spécialisé ou au vendeur d’un équipement neuf.

Mettez à disposition des produits recyclables,

Choisissez les éco emballages,

Communiquez !

  • Informez les clients sur les modalités de tri des déchets et incitez- les à y participer,
  • Accueillez vos clients en leur expliquant le fonctionnement, en sensibilisant,
  • Placez des affichettes avec des consignes claires et ludiques : sur les bacs de tris, dans la cuisine, les chambres, la salle de bain,…
  • Faites un suivi et communiquez sur la réduction de déchet que vous êtes parvenu à réaliser.
  • Si vous avez du personnel, Formez-le au tri des déchets et sensibilisez- le aux bénéfices environnementaux et économiques du recyclage.

2.Réduisez les déchets à la source

Limitez la quantité et la nocivité des déchets générés par l’activité touristique, en agissant sur les modes de consommation et les choix d’approvisionnement.

  • Privilégiez les produits locaux, frais, de saison et en vrac qui limitent les emballages et le transport.
  • Evitez les produits jetables et les portions individuelles, qui génèrent beaucoup de déchets : distributeur de savon, vrac, …
  • Lors d’un achat pour votre hébergement, il est essentiel d’être vigilant en choisissant – à qualité comparable – l’article qui générera le moins de déchets.

Les bons gestes

  • Choisissez des produits dont l’emballage est recyclable.
  • Préférez les produits réutilisables plutôt que les produits jetables.
  • Si vos équipements nécessitent des piles, choisissez des piles rechargeables.
  • Pliez les cartons pour réduire l’encombrement et le volume des déchets.

Communiquez !

Avant l’arrivée de vos hôtes, incitez-les à amener une gourde ou une bouteille réutilisable, un sac à dos, … pour partir se promener, en excursion, en randonnée, à la plage, … et proposez des petits sacs à déchets, des cendriers de poche, …

3.Valorisez vos déchets

  • Transformez les déchets biodégradables en ressources utiles, comme du compost ou du biogaz,
  • Optez pour du mobilier durable et intemporel qui peut être facilement réaménagé et réutilisé au fil des années.
  • Si vous effectuez des rénovations ou des changements, envisagez de rénover ou de remettre en état le mobilier existant plutôt que de le remplacer.
  • Établissez des partenariats avec des associations locales qui pourraient bénéficier du don de mobilier. Cela peut inclure des organismes de bienfaisance, des refuges pour sans-abri, ou des initiatives communautaires.

Nous pouvons tous agir de manière concrète et systématique pour réduire nos déchets dans les hébergements touristiques mais aussi dans notre quotidien.

 

Voyons maintenant quels gestes adopter concrètement dans chaque pièce de votre hébergement

Chambres

  • Réduire
    Optez pour des articles à durée de vie prolongée.
    Minimisez les emballages superflus lors des fournitures pour les chambres.
  • Trier
    Mettez en place des poubelles spécifiques pour le tri des déchets.
    Affichez des supports indiquant les consignes de tri.
  • Recycler / Valoriser
    Encouragez les clients à rapporter les brochures touristiques périmées pour recyclage.

 

Salle de bain

  • Réduire
    Optez pour des distributeurs de savon au lieu de conditionnements individuels.
    Fournissez des verres à dents ou des verres non jetables.
  • Trier
    Placez au minimum deux poubelles, dont une pour les emballages plastiques.
  • Recycler / Valoriser
    Collectez et recyclez les emballages des produits d’hygiène.

 

Cuisine

  • Réduire
    Privilégiez les achats en vrac et les gros conditionnements.

Mettez en place des actions qui vont inciter vos hôtes à produire moins de déchets

Mettez à disposition des contenants réutilisables (boîtes, bocaux, etc,…), des serviettes en tissu, pour inciter à utiliser des aliments en vrac ou à cuisiner du « fait maison ».

Informez sur les jours de marché et les bonnes adresses pour acheter du vrac ou des produits locaux.

Mettez à disposition un panier, des sacs en tissus, pour que vos clients puissent faire leurs courses facilement.

  • Trier
    Équipez-vous d’une poubelle supplémentaire pour collecter les déchets fermentescibles destinés au compostage.

Petit plus : Collectez les bouchons à remettre aux associations. Récupérez les bouchons en plastique des bouteilles d’eau, de lait, de jus de fruits, etc. Mettez-les de côté dans un sac ou un bac, puis déposez-les dans un point de collecte proche de chez vous.

  • Recycler / Valoriser
    Triez les emballages et encouragez le recyclage.

 

Piscine

  • Réduire
    Utilisez des produits d’entretien en quantité raisonnable.
  • Trier
    Pour vos clients
    Mettez en place des poubelles de collecte sélective à proximité pour que les clients trient leurs déchets.
  • Recycler / Valoriser
    Rincez les bidons vides de produits de traitement de l’eau : acide, chlore…
    Éliminez ces bidons via la collecte sélective des emballages, sous réserve que leur matériau soit accepté.
    Si vous ne pouvez pas les rincer, faites-les éliminer comme déchets dangereux.
    Si vous en utilisez, ne jetez pas les solutions tampon, utilisées pour tester l’eau, dans les réseaux d’eaux usées. Conservez-les pour les faire soit reprendre par le fournisseur, soit éliminez-les dans une filière appropriée via la déchèterie

 

Espaces verts

  • Réduire
    Limitez l’utilisation de produits phytosanitaires.
    Encouragez la pratique du compostage pour les déchets d’entretien.
  • Trier
    Triez les déchets verts de manière appropriée : déchèterie ou compostage
    Attention : Ne brûlez aucun déchet à l’air libre.
  • Recycler / Valoriser
    Récupérez les huiles de vidange pour élimination en déchèterie.
    Si vous utilisez des produits phytosanitaires ou des engrais chimiques, faites éliminer les contenants ou les restes hors d’usage dans les filières agréées.

 

Nettoyage / Hygiène

  • Réduire
    Choisissez des produits d’entretien en vrac.
    Choisissez et utilisez des produits d’entretien écologiques, qui réduisent la pollution des eaux usées et les déchets dangereux.
  • Trier
    Pour les clients utilisant la machine à laver, proposez le tri des déchets en installant des poubelles de couleurs différentes correspondant à la collecte sélective.
  • Recycler / Valoriser
    Récupérez tous les emballages et triez-les pour qu’ils soient valorisés et recyclés.

 

Administration

  • Réduire
    Privilégiez les supports numériques aux supports papier, pour la communication interne et externe.
    Configurez automatiquement votre imprimante pour qu’elle imprime recto-verso.
    Organisez et généralisez la récupération des papiers imprimés d’un seul côté (à récupérer comme brouillon).
  • Trier
    Recyclez les papiers imprimés d’un seul côté comme brouillon.
    Ne jetez pas les cartouches d’imprimante et le toner dans la poubelle.
  • Recycler / Valoriser
    Éliminez les équipements bureautiques (ordinateurs, imprimantes, …) hors d’usage dans des filières adaptées.
    Retournez les cartouches d’impression au fournisseur ou orientez-les vers une filière de traitement adaptée : déchèterie, collecteur, éco-organisme.

 

Évaluez vos actions

Faites des évaluations régulières de vos pratiques de gestion des déchets pour maintenir vos efforts et identifier des opportunités d’amélioration continue.

  • Identifiez les types de déchets prédominants et examinez les possibilités de réduction ou de réutilisation.
  • Analysez vos performances: Élaborez des indicateurs de performance clés liés à la gestion des déchets, tels que le volume total de déchets produits, le taux de recyclage, et la quantité de déchets envoyée à l’enfouissement. Comparez ces données avec vos objectifs initiaux et ajustez vos pratiques en conséquence.
  • Impliquez votre personnel : Ils peuvent fournir des informations précieuses sur les habitudes de consommation et les opportunités d’amélioration au quotidien.
  • Retours des clients : Collectez les retours des clients sur vos initiatives de gestion des déchets. Leur feedback peut révéler des perspectives uniques et fournir des idées sur la manière d’améliorer l’expérience globale.
  • Veille et formation: Soyez à l’écoute des meilleures pratiques en matière de gestion des déchets. Assurez-vous d’être au fait des dernières tendances et des nouvelles approches durables.
  • Réajustements : Si nécessaire, ajustez ou modifiez vos actions et vos objectifs de nouvelles initiatives ou la modification des objectifs de durabilité.

Cela permettra de maintenir l’efficacité de vos pratiques de gestion des déchets tout en explorant de nouvelles opportunités pour renforcer votre engagement envers le tourisme durable.

 

 

En guise de conclusion, rappelons que le changement commence souvent là où l’accueil est chaleureux et les expériences mémorables. En tant qu’hébergeur engagé dans le tourisme durable, votre impact va bien au-delà des murs de votre établissement.

Chacun de vos gestes, chaque initiative mise en place pour réduire, trier et valoriser les déchets dans vos hébergements, est une pierre précieuse ajoutée à la construction d’un avenir plus vert. C’est également un message puissant adressé à vos hôtes, une invitation à adopter ces pratiques vertueuses pendant leurs vacances et, qui sait, à les intégrer dans leur quotidien une fois de retour chez eux.

Partageons, inspirons et semons les graines du changement. Chaque petit geste compte, chaque client sensibilisé est un porte-parole du bien-être de notre environnement.

Transformons le tourisme en une force positive pour notre planète ! Nous avons tous à y gagner : des voyageurs plus conscients, une réduction des coûts pour votre établissement, une gestion facilitée, la sauvegarde de la biodiversité locale, des destinations préservées Chacun de ces aspects contribue à créer une planète qui respire plus aisément, rendant ainsi chaque séjour non seulement inoubliable mais aussi durable.

 

Besoin d’un accompagnement ? Nous sommes à votre écoute !

­

Un réseau de partenaires

BerryfieldGreenGoIEFTOT Tourmalet Pic du MidiConcniergerie 4 You partenaire de ABCD Tourism - La Note TouristiqueLa Note Touristique partenaire Maison GabriacOT Cauterets partenaire de La Note TouristiqueOffice de tourisme Saint-Lary SoulanVaolo LogoStation Les Arcs Bourg Saint Maurice
Voir tous nos partenaires
Obtenir mon étiquette

Rejoignez le réseau de la Note Touristique

Obtenir mon étiquette